Imprimer

Au rythme de la Loire...

 

Les îles de Loire sont constituées de dépôts alluvionnaires composés de sables et de graviers. Elles reposent sur une roche mère calcaire.

La Loire a créé une grande diversité d'habitats naturels étroitement imbriqués qui forment une véritable mosaïque (forêt alluviale, zones humides, roselières, iles, bancs de sable et de gravier…).

Brochure de présentation du plan de gestion 2010-2014 ; Richesse du patrimoine naturel et enjeux de conservation

L'instabilité du régime hydraulique de la Loire, sa puissance érosive et les matériaux qu'elle dépose, qui permettent au milieu naturel de se rajeunir régulièrement, sont à l'origine d'une biodiversité exceptionnelle. De plus, les nombreuses résurgences situées sur le pourtour de l'île de Saint-Pryvé et au pied du coteau de La Chapelle-Saint-Mesmin apportent eau claire et fraîcheur.

La réserve naturelle de Saint-Mesmin abrite quatre milieux naturels d'intérêt européen :

photos milieux naturels

  Foret alluviale couv           

 

BioMareau, un projet de recherche pour mieux comprendre les mécanismes de formation des îles

 

Le projet BioMareau, coordonné par l'INRA, a eu pour objectif de suivre différents aspects de la biodiversité avant et après les travaux d’arasement d’une île, située au cœur de la réserve naturelle, travaux réalisés par l’État en 2012. Sur les 3 premières années du projet, les thématiques suivantes ont été étudiées : mécanismes de dépôt des sédiments et de reconstitution de l’île, suivi de l'installation des semis de Peuplier noir et Saule blanc, suivi de la reproduction des oiseaux des grèves (Sternes et Petits Gravelots), inventaire floristique et des carabes sur l’ensemble des îles et cartographie des habitats et enfin, étude des interactions entre la végétation ligneuse et le Castor.

Reconduit pour 3 nouvelles années, ce projet a été élargi à d’autres sites de la Loire moyenne pour les comparer avec les premiers résultats observés à Mareau. De nouvelles actions ont également été ajoutées: étude de la dynamique de l’Érable negundo, télédétection et cartographie par drone, ainsi qu'un volet paysage et sociologie.

Ce projet eu a l’originalité de faire de cette partie de la réserve naturelle de Saint-Mesmin un laboratoire à ciel ouvert dans lequel chaque organisme (INRA, IRSTEA, Université de Tours, CBNBP…) a apporté son expertise pour approfondir une réflexion collective sur le fonctionnement de l’écosystème. Les résultats sont riches et nous apportent, en tant que gestionnaire de ce territoire, de très précieuses informations.

BioMareau ilot C 2019 08 19 Olivier Denux INRA 1Pour aller plus loin :

https://www6.val-de-loire.inrae.fr/biomareau

https://www6.val-de-loire.inrae.fr/biofora/Zoom-sur/La-tete-dans-la-riviere-BioMareau

Article - Evolution d'une île de Loire après dévégétalisation. Le projet BioMareau sur la RNN de Saint-Mesmin - Recherches Naturalistes n°9-dec19

 

 

 

 

Se connecter